Touches pas à mon chez moi !

Aujourd'hui je ressens le besoin d'écrire, écrire pour déverser toute la tristesse qui m'envahit, cette impuissance qui me ronge face à tous ces événements. Je prends le métro, tous les matins, tous les soirs. Et ce mardi 22 mars j'avais cours, je devais prendre mon métro à 9h à deux stations de celle touchée. Mais …

Publicités